Flux RSS

Dans ma sacoche

Publié le

Première fois pour la rubrique Dans ma sacoche. Dans ma sacoche, c’est les livres que je ramène à la maison, qui vont traîner un bon moment autour de moi, que je feuillette, que je montre, que je refeuillette, que je laisse traîner dans mon champ de vision… avant que je ne m’en défasse, le tout avec une petite moue au coin de la bouche, et que je les ramène au travail…..

Alors, dans ma sacoche, j’ai ramené les derniers livres de Bruno Gibert.

J’aime énormément cet auteur à l’inventivité sans pareille.

Pour commencer, Le petit GIBERT illustré. Gibert joue autant avec les images qu’avec les mots. Définitions sérieuses s’abstenir. Ici, le dictionnaire sert « à caler les porte, à aplatir les feuilles mortes et à rehausser les fesses des petits enfants attablés. C’est pour cela qu’il s’en vend autant chaque année. »

Quelques exemples pour vos mettre l’eau à la bouche:

Cheveu: n.m Poil de tête

Canard: n.m Les fesses en l’air les canards ressemblent à des mitres d’évêques

Barbouiller: v.t Peindre avec sa bouche

Cercueil: n.m  On ne l’essaye pas avant de l’acheter

Délicieux, non? Les illustrations ont un côté décalé qui complète à merveille l’absurdité les définitions de Bruno Gibert.

Un dictionnaire dont on ne peut se passer et à consulter dès qu’un peu de folie dans les mots nous prend!

Un petit dernier pour la route?

Coquillage: n.m En y plaquant son oreille, on téléphone à la mer.

Bauchette a aussi aimé

Puis, il y a L’histoire du cochon renifleur de sommeil et autres fables.

Cette fois Bruno Gibert s’approprie le genre des fables, et, une fois de plus, l’hétéroclite est au rendez-vous. Une vraie merveille pour les yeux, des textes savoureux à lire, drôles, cocasses, absurdes. Bref, impossible de dissimuler les gloussements de plaisir!

Bruno Gibert est aussi l’auteur de l’incroyable Choses qui font peur.

Dans ma sacoche, a aussi germé La grosse graine, de Arthur Geisert.

Voici un album sans texte où une graine de pissenlit atterrit sur une île habitée par des cochons minuscules, minuscules. Ils vont la planter, et celle-ci va donner une magnifique forêt de pissenlits qui va leur sauver la vie. Comment? À vous de lire la suite!

Geisert me fait toujours rêver avec ces illustrations où les ombres et les couleurs se mêlent harmonieusement, il est un maître de l’histoire sans paroles, et des cochons!

Arthur Geisert, c’est aussi l’auteur de

Le Petit GIBERT illustré, Bruno Gibert, Albin Michel, 2010.

L’histoire du cochon renifleur de sommeil et autres fables, Bruno Gibert, Autrement jeunesse, 2010

Choses qui font peur, Bruno Gibert, Pierre Mornet (ill.), Autrement, 2008,

Oink, Arthur Geisert, Autrement,2008

La grosse graine, Arthur Geisert, Autrement, 2010.

La plus grosse pelote du monde,Arthur Geisert, Autrement, 2004.

10 petits cochons, Arthur Geisert, Autrement, 2008.

Advertisements

"

  1. je me délecte de la lecture du petit Gibert! Un vrai bel ouvrage rempli de poésie!

    Répondre
  2. j’adoooore Pierre Mornet,
    j’adoooore Choses qui font peur!!

    Répondre
  3. J’ai été plutôt mitigée sur le livre « L’histoire du cochon renifleur de sommeil et autres fables. » Comme tu le dis les fables étaient absurdes, parfois trop pour moi, mais je pense que cela devrait plaire à un enfant.
    Par contre j’ai adoré « Oink », un livre sans texte très mignon et marrant !

    Répondre
  4. Et voilà, tu me donnes le goût de retomber en enfance !
    Mais, l’avais-je déjà quitté ???
    Merci !

    Répondre
  5. Pingback: Le salon de Montreuil décerne ses prix. | Sous un pissenlit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :