Flux RSS

Bébelles avouées, bébelles à moitié pardonnées.

Publié le

C’est le temps des bébelles.

Le plaisir de la bébelle, c’est la futilité. Futilité revendiquée.

Pourtant, je suis restée de glace avec Mon coffret Dokéo + en réalité augmentée. Le principe? un coffret composé d’un imagier et d’un jeu de 24 cartes interactives. Il faut tout d’abord télécharger un logiciel sur le site internet dokéo réalité augmentée, disposer d’un ordinateur et d’une webcam. Une fois présentée à la webcam, chaque carte permet d’accéder à un jeu: habiller Dokito le hamster, le nourrir, lui faire faire de la gymnastique, se prendre en photo avec lui. Si le petit hamster a une bouille sympathique, et si j’ai passé un bon moment à me faire prendre en photo avec lui, je reste sceptique face à ce livre-jeu et la loutre aussi.

Nous avons toutes deux fait les gros yeux.

Cette réalité augmentée me laisse perplexe. Présenter une carte à une webcam? Je ne sais trop quoi penser de ce coffret. Je ne commencerais pas le laïus «ah, dans ma prime jeunesse…», oh que non! Il est vrai, tout de même, que Nathan innove avec ce concept: le livre et l’ordinateur sont ici deux médiums qui se prêtent à un exercice ludique et qui trouveront leurs aficionados. Finalement, pourquoi pas? Me reste tout de même une étrange sensation, une sensation d’inachevé, et une interrogation constante sur ce terme de réalité augmentée...

Verdit donc, un pffmwbof. Me reste à découvrir l’autre coffret Dokéo de réalité augmentée.

Publicités

"

  1. J’ai l’impression que les éditeurs n’ont pas encore trouvé une utilisation intéressante au multimédia. Il faudrait, je crois, repenser totalement l’objet livre dans ces cas-là pour réinventer autre chose. Dans l’état actuel, on fait un « plus » au livre mais qui est justement « sans plus ». Je remarque la même chose pour la lecture sur appareil électronique, en particulier en BD. On change l’objet mais on garde la même linéarité alors qu’on pourrait justement la repenser. J’imagine que cela viendra.

    Réponse
    • Effectivement. Nathan est un des premiers à se lancer. À force de tâtonner, ils vont bien réussir à créer quelque chose de véritablement intéressant.

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :