Flux RSS

Chez moi, nous sommes… de Isabel Minhos Martins et Madalena Matoso

Publié le

«Chez moi, nous sommes 6 têtes. Chacune d’elles pensent a ses propres affaires… parfois, toutes pensent à la même chose.» Voilà comment commence l’album Chez moi, nous sommes… de Isabel Minhos Martins et Madalena Matoso.

D’énumérations en énumérations, une famille se présente sous toutes les coutures et ce sur un air de mathématiques. Têtes, mains, ongles, intestins, nez, narines, cheveux, seins, grains  de beautés, etc… autant d’éléments anatomiques qui nous invitent à participer à la vie de cette petite famille et de découvrir ses activités. Il ne s’agit pas ici d’un énième livre sur le corps humain ou sur les chiffres. Non, c’est plus intelligent que cela, et surtout beaucoup plus réjouissant. Pourquoi? Tout d’abord parce que le sujet n’est pas une excuse, ce n’est pas un thème gentillement exposé dans un but clairement didactique. Certes les mathématiques aident ici à dénombrer les parties du corps, mais l’axe de narration donne à tout cela un ton décalé, humoristique et tendre, car les mathématiques c’est aussi de la vie, non? Ensuite, le graphisme est tout simplement réjouissant : aplats, explosion de couleurs, détails anatomiques, avec un style à la fois simple et épuré, et des pages de garde tout simplement parfaites parce qu’en adéquation (Josepha les présentent d’ailleurs sur Popop). Rares sont les éditeurs qui jouent avec ces éléments.

Un bel album d’une maison d’édition suisse, les éditions Notari, qui ne fait que de beaux livres et des livres d’art: c’est d’ailleurs leur leitmotiv. La dimension graphique est très importante pour eux, tout autant que le texte. Une entrevue avec les éditeurs Paola et Luca Notari est disponible ici: des éditeurs qui aiment l’art, l’image et ont décidé de ne publier que ce qu’ils aiment. Miam!

Je vous invite à aller faire un tour sur leur site internet et à prêter attention aux noms de leurs collections… Et ici, une critique de Sophie van der Linden pour un autre de leur album, Et pourquoi pas toi?.

Il est dommage que cet éditeur soit peu diffusé ici. J’ai trouvé cet album à la librairie Le port de tête, qui a une belle sélection – car la libraire, ai-je entendu dire n’a que ce qu’elle veut sur ses tablettes-, pour les autres titres, il faut passer une commande européenne.

Chez moi, nous sommes, Isabel Minhos Martins, ill. de Madalena Matoso,trad. du portugais par Alexandra Sabato, éditions Notari, coll. L’oiseau sur le rhino, section les hirondelles, 2011.

Advertisements

"

  1. Bonjour,
    je vadrouille sous votre pissenlit régulièrement avec grand plaisir. Et je profite de ce message sur ce livre original pour vous suggérer un livre que j’ai découvert il y a peu: « la forêt du paresseux » aux éditions Hélium. C’est un bijou graphique, vous devriez aimer.
    Une dévoreuse de livres

    Répondre
    • Bonjour Emmanuelle,

      Merci de vos passages sous mon pissenlit! Merci pour la suggestion. J’ai eu l’occasion de le lire, et… wow. Impressionnant et magnifique. Je vais sûrement me l’offrir un jour. Tout ce que fait Hélium est tout simplement incroyable.

      Répondre
  2. je me doutais que vous connaissiez. Je vais de mon côté aller découvrir ces éditions Notari que je ne connaissais pas. Merci pour ces belles découvertes que vous nous faites partager !

    Répondre
  3. J’adore moi aussi cet album !

    Répondre
  4. Art et littérature jeunesse…le plus beau des mélanges! Et si en plus c’est une édition suisse…
    Bisous

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :