Flux RSS

Le souffle des mots

Publié le

«Entre les vivants et les morts, il n’y a souvent pas beaucoup plus que cette vitre fragile que le chagrin couvre de buée.»

Tobie Lolness, les yeux d’Elisha, Timothée de Fombelle, Gallimard jeunesse, 2007.

Publicités

"

  1. Oh comme c’est joli…

    Réponse
  2. J’ai préféré le premier tome, plus haletant. Mais tu as raison, c’est formidablement bien écrit.
    Et les illustrations de François Place… Ah, les illustrations de François Place…

    Réponse
  3. Je suis TELLEMENT FAN de de Fombelle… =) La saga Vango est géniale aussi !

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :